Moins 52 celsius.

Michèle à Kuujjuaq

Séjour de six semaines, de janvier à mars, à prendre la mesure du Nord dans toutes sa luminosité, à s’emplir l’imaginaire de paysages glacés, d’histoires et d’aurores boréales.